Envoyer un message

Quelle est l’histoire de la médecine quantique ?

Aujourd’hui, il existe deux types de médecine : la médecine conventionnelle d’une part et les médecines alternatives et complémentaires d’autre part. Dans cette deuxième catégorie, vous retrouverez la médecine quantique. Bien que très controversée, elle ne cesse de se faire un grand nombre d’adeptes dans tout le monde entier. Découvrez dans cet article tout ce que vous devez savoir sur les origines de cette médecine révolutionnaire.

Origine de la médecine quantique

La théorie quantique est apparue au XIXe siècle avec pour but de montrer les limites que rencontre la physique classique dans l’explication les phénomènes atomiques et subatomiques. C’est plus précisément en 1850 que Maxwell évoquait pour la première fois la notion d’un champ magnétique, principale base de la théorique quantique.

Après lui, plusieurs autres scientifiques ont porté haut l’étendard de cette révolution : Planck, Einstein, Young, Bohr, Heisenberg… pour ne citer que ceux-là. Par de longues séries d’expériences aussi loufoques les unes que les autres, les physiciens quantiques comme ils aiment à se faire appeler sont arrivés à des conclusions. Bien que très controversées, ces dernières tiennent tout de même la route lorsqu’on s’en tient au raisonnement scientifique qui sous-tendent leur formulation. La révolution quantique a permis une avancée considérable dans plusieurs domaines. Elle a contribué à l’élucidation d’un grand nombre d’équations restées jusque-là irrésolues.

Le laser, les ordinateurs, le GPS... voilà autant d’avancées technologiques qui ne sont rien d’autre que des retombées de la théorique quantique. Le secteur médical ne pouvait donc rester en marge de cette révolution. Vous connaissez déjà les Rayons X (radiographie et scannographie), l’IRM (Imagerie par Résonnance Magnétique) et la médecine nucléaire. Ce sont toutes des applications plus que tangibles de la théorique quantique. Si vous désirez mieux appréhender cette médecine, vous pouvez vous rendre sur bouger-la-vie.com afin de suivre une formation dans le domaine.

L’expérience du géranium

La naissance même de la médecine quantique remonte au début des années 1900 où Georges Lakhovsky (1869 – 1942) affirmait que les cellules du corps pouvaient communiquer entre elles. Cela était possible par voie biochimique, mais également par voie électromagnétique.

Le 4 décembre 1924, ce chercheur réalisait la célèbre expérience, où il inoculait à 30 géraniums une tumeur cancéreuse. Il plaça autour de l’un d’eux un système métallique oscillant. Un mois plus tard, le constat est consternant. Tous les géraniums meurent sauf celui entouré du fil de cuivre oscillant. Il s’était considérablement développé malgré la tumeur.

En février 1925, la tumeur finit par se nécroser et tombe : la plante était complètement guérie. Cette expérience reprise par l’école d’agriculture de Montpelier avec à la fin les mêmes résultats conduisit Lakhovsky à inventer une machine destinée aux humains. Il s’agit de l’oscillateur à résonance multiple. Il a été testé dans les grands hôpitaux du monde tels que la Salpêtrière et l’Institut Pasteur avec un franc succès. Malheureusement, les travaux de Lakhovsky disparurent en même temps que lui après sa mort en 1942.

Popp relance le débat

Vingt-huit ans plus tard, en 1970 un biophysicien du nom de Fritz-Albert Popp arrive aux mêmes conclusions que Lakhovsky : «?les cellules humaines émettent des biophotons qui s’organisent en champs énergétiques pour véhiculer des informations?». Le corps n’est donc plus considéré comme un assemblage d’organes à traiter.

Il est plutôt comme un champ vibratoire généré par des photons ou particules de lumière sur lesquelles il faut agir pour délivrer l’être humain de ses inconforts et blocages.

La médecine quantique : comment ça marche concrètement??

Les motifs de recours aux thérapies quantiques sont nombreux et variés. Les plus fréquents sont le stress, les addictions, les inconforts digestifs, les maladies auto-immunes, etc. Le but des séances consiste à rétablir le cours normal des communications électromagnétiques entre les différentes cellules du corps. Le praticien ne fait qu’accompagner le malade à mobiliser lui-même son énergie vibratoire pour accéder à la guérison et harmoniser les énergies.

La première séance permet de faire l’inventaire de tous vos problèmes tant physiques, psychologiques que sociaux. Le thérapeute entrera ensuite dans un état vibratoire pour intégrer votre champ informationnel afin d’acheminer le message porteur de la guérison. Pour ce faire, il peut utiliser des appareils de biofeedback comme la machine SCIO. Les scanners énergétiques serviront à rééquilibrer en temps réels les éventuels dysfonctionnements des énergies décelés.

Bien qu’elles soient sujettes à des controverses, les thérapies quantiques continuent de séduire de plus en plus de patients déçus par la médecine conventionnelle. Selon vos désirs, vous pouvez aussi y faire recours afin de recouvrer une meilleure santé.

 

A propos
Blog dédié aux actualités du Net - Ecologie - Environnement - Energie - Habitat - Blog digital
Thématiques